Text Size

Chercher un article par mot clé

Des visages sur des clivages - les votes des Eurodéputés français du Sud-Est 3/20

Catégorie parente: Repères Européens Catégorie : Europe, les hommes

Dans le cadre du partenariat du Mouvement Européen -France avec Notre Europe-Institut Jacques Delors et VoteWatch,

les votes des Eurodéputés du Sud-Est à mi-mandat (mandature 2014-2019) sur 20 votes-clés, eurocirconscription du Sud-Est

Nous publierons progressivement des extraits des fiches établies dans le cadre de ce partenariat.

L'UE devrait-elle renouveler l'autorisation du glyphosate pour 7 années supplémentaires ?

Certains sujets techniques font parfois la une des journaux. C’est le cas du renouvellement de l’approbation de l’utilisation des pesticides à base de glyphosate, alors que les produits traités avec cette substance sont soupçonnés d’avoir des effets néfastes sur la santé des consommateurs. Néanmoins, le débat a mis en lumière des divisions marquées, voire des positions irréconciliables entre les députés, mettant ainsi la Commission dans une situation délicate. Par exemple, le gouvernement français était farouchement opposé au renouvellement. Finalement, la Commission a décidé de renouveler temporairement l’autorisation du glyphosate.
Au Parlement européen, un amendement favorable au renouvellement pour une période de sept ans du glyphosate a été adopté à une très courte majorité de seulement 16 voix. Cet amendement était porté par les groupes PPE et CRE, tandis que la majorité des députés Verts/ALE, GUE/NGL, ENL et ELDD a voté contre. Le groupe ADLE hésitait entre abstention et opposition, mais les plus divisés étaient les membres du groupe S&D. Et si la résolution finale du Parlement invite au renouvellement, le texte appelle par ailleurs à une limitation de l’usage du glyphosate.
Il est intéressant de noter que parmi les partis français, seuls les Républicains ont soutenu le compromis, tandis que tous les autres partis ont voté contre, même à l’encontre de la majorité de leur propre groupe politique.
Il est intéressant d’observer que parmi les députés français de la circonscription Sud-Est, seuls Les Républicains ont soutenu le compromis alors que les membres de tous les autres partis ont voté contre, parfois à l’opposé de la position de leurs groupes politiques respectifs.
Ainsi, sur 13 députés de cette circonscription, seuls Michel Dantin, Renaud, Muselier et Françoise Grossetête (Les Républicains) ont soutenu le renouvellement de l’approbation du glyphosate.

prorogationautorisationglyphosate 

Pour voir la fiche complète.

 

Nous attirons l'attention du lecteur sur le fait que ces fiches ont pour objet d'analyser des votes concrets, en plénières, de nos députés élus. Il ne s'agit pas de pétitions de principe, ou de réponses à des questions ou des interviews.

 

 

D'une manière générale, sauf règle de copyrigt particulière figurant en tête ou en pied d'un article, vous êtes libre de partager – de copier, distribuer et transmettre les fichiers publiés sur ce site  sous les conditions suivantes de paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur original de la manière indiquée par l’auteur de l’œuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (mais pas d’une manière qui suggérerait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre). Pas de modification - Vous n'avez pas le droit de modifier, de transformer ou d'adapter les fichiers publiés sur ce site.

Login Form