Text Size

Chercher un article par mot clé

Europe, les hommes

Donald TUSK – 2e président du Conseil européen

PortraitDonaldTusk

Son parcours avant d'être désigné en qualité de Président du Conseil européen

Cet homme de 57 ans, diplômé en histoire de l'université de Gdansk, fondateur en Pologne du parti « Plate-forme civique » a été parlementaire, candidat malheureux à la présidentielle de 2005, premier ministre de 2007 à 2014.

Le 30 août 2014, Donald Tusk est désigné lors du sommet du Conseil européen pour succéder à Herman Van Rompuy pour un mandat de 2 ans 1/2, renouvelable une fois. Il prend ses fonctions le 1er décembre 2014.

Il a mené une politique économique qualifiée de libérale, pro-européenne en politique étrangère, Il a mené des politiques de rapprochement tant avec l'Allemagne (il parle couramment l'allemand) qu'avec la Russie et les Etats-Unis. Il préparait activement l'entrée de son pays dans l'Euro.

Comment conçoit-il sa fonction ?

Il est un peu tôt pour en juger.

Rappelons qu'Herman Van Rompuy se considérait « dans un rôle naturel de coordonnateur, de facilitateur de consensus et de compromis entre les 27 (à l'époque) »

Notons qu'en mars 2012, nous notions à propose de cette situation : « Ne devra-il pas faire s'engager beaucoup plus le trio Van Rompuy, Barroso, Ashton ? S'il n'arrive pas à le faire, au besoin en prenant directement à témoin les citoyens des 27 pays, l'Europe ne risque-t-elle pas de régresser fortement ? »

Il semblerait que le Conseil européen (le conseil des chefs d'états) qui l'a désigné l'ai choisi à raison de ses grandes qualité de diplomatie et de conciliation à l'instar de son prédécesseur.

Gérard Vernier* note que « Les médias n’auront pas manqué de noter que, dès sa prise de fonctions, il s’est empressé d’établir un contact direct avec le président des Etats-Unis ainsi que ceux de la Chine et de l’Ukraine (Poutine aux abonnés absents ?)… une manière de pallier l’ « arlésienne » du numéro de téléphone européen qu’aurait déplorée Henry Kissinger ? » « Il semblerait, en tout état de cause, que le nouveau président du Conseil européen fasse preuve d’un volontarisme qui tranche avec la discrétion de son prédécesseur. »

Il est donc prématuré de porter un jugement, surtout dans un contexte où le Parlement s'est imposé lors de la désignation du Président de la Commission, Jean-Claude Junker. Et que depuis ce dernier a réussi a imposer une Commission qui parait beaucoup plus « politique » que ne l'était celle de son prédécesseur.

Nos sources : Wikipédia, Donald Tusk, le 8 janvier 2015, Sauvons l'Europe « Un pour Tusk, Tusk pour un » le 16 décembre 2014 par Gérard Vernier, ancien fonctionnaire à la Commission européenne, ancien enseignat à l'Université Paris X, Notre article du 13 mars 2012 «  Herman Van Rompuy - portrait ».

D'une manière générale, sauf règle de copyrigt particulière figurant en tête ou en pied d'un article, vous êtes libre de partager – de copier, distribuer et transmettre les fichiers publiés sur ce site  sous les conditions suivantes de paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur original de la manière indiquée par l’auteur de l’œuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (mais pas d’une manière qui suggérerait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre). Pas de modification - Vous n'avez pas le droit de modifier, de transformer ou d'adapter les fichiers publiés sur ce site.

Login Form