Text Size

Chercher un article par mot clé

Mvt. Europ. Vaucl. Comptes rendus

Université d'automne 2016 du Mvt. Européen France - J'y étais

afficheaccueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vendredi 14 octobre à l'école de management

Ouverture par:

Jean-Marie Cavada, Député européen et Président du ME-F, Nawel Rafik-Elmrini, Adjointe au maire de Strasbourg, en charge des relations européennes et internationales, Herbert Casteran, Directeur Général EM Strasbourg, François Friederich, Président du ME-F Alsace, Peio Dugoua-Macé, Président des JEF Strasbourg

Focus sur l'actualité européenne: Brexit: le coeur et la raison ?

Jean-Pierre Spitzer, Secrétaire général du ME-F devait remplacer au pied levé Alex Taylor, journaliste et animateur sur France Inter et des télévisions britaniques souffrant.

En dehors des faits que nous connaissons tous, et sans préjuger de la mise en oeuvre par les dirigeants britaniques, un constat, d'importance dans les périodes électorales qui viennent: Nous devons (le MEF) expliquer qui fait quoi dans les institutions européennes, parceque nos dirigeants eux-mêmes semblent mal connaître le fonctionnement. "Bruxelles" (la Commission) ne décide rien. Ce sont les chefs de gouvernement des 28 qui décident, quoiqu'on puisse vouloir nous faire croire.

Conférence débat: Et maintenant, quelles sont les étapes nécessaires pour une intégration européennes ?

IMG 0208UAME2016**Participaient à cette table ronde: Michel Dévoluy, professeur d'économie de lUniversité de Strasbourg, titulaire de la chaire Jean-Monnet de l'intégration  économique européenne. Matjaz Gruden, de nationalité slovène, Directeur de la Planification politique du Conseil de l'Europe. Nathalie Loiseau, directrice de l'Ecolle nationale d'administration. Klaus Schumann, ancien Directeur général des Affaires politiques du Conseil de l'Europe, Rainer Wieland, de nationalité allemande, Député européen, Président de Europa Union.

Quelques paroles: "Il faut enseigner l'Europe" "Sans doute faut-il dans les temps qui viennent pratiquer la politique des cercles concentriques plutôt que plus d'intégration", "Il faut mettre plus de démocratie participative" (Nathalie Loiseau). "Il faudrait un deuxième congrés de l'Europe qui soit un forum de réflexion" "Mettre en oeuvre une gouvernance commune le plus vite possible dans les secteurs suivants: La constitution d'un état major militaire européen, capable de concevoir et de gérer des actions communes. La désignation d'un Procureur Fédéral européen. Une politique coordonnée pour la transition énergétique." "l'eurobashing, ça suffit!" (Klaus Schumann). "Il faut tenir compte des populismes nationalistes qui se développent de plus en plus à l'est" (Matjaz Gruden)."L'Europe ne peut-être faite avec plus de souverainetés nationales, il faut des souverainetés communes" (pourtant, pendant le débat, alors que Michel Dévoluy appelle à une indispensable et rapide union économique, R. Wielland lui répondra qu'il est actuellement difficile de faire une union économique avec l'Allemagne), "Les crises migratoires sont des crises nationales", "Nous sommes au début d'une Europe à deux vitesses", (Rainer Wieland).

Le Samedi 15 octobre

Les adhérents ont participé à l'un ou l'autre des ateliers thématiques*

Relancer le couple franco-allemand. Animation par Anika Klaffke, Secrétaire générale de l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau et Doris Pack, ancienne Députée Européenne.

Une Europe plus forte dans le monde. Animation, Fabienne Keller, Sénatrice, Vice-présidente du Conseil d'administration du ME-F et Alexis Vahlas, Maître de conférence à l'Institut d'Etudes Politiques de Strasbourg.

Reconcilier les citoyens avec le projet européen. Animation, Béatrice Angrand, Secrétaire générale de l'OFAJ et Anna Rurka, Présidente de la conférence des OING du Conseil de l'Europe.

Répondre aux anti-européens; Quoi, comment ? Animation par Pier Virgilio Dastoldi, Président du Mouvement Européen Italie et Catherine Trautmann, Vice-présidente de Eurométropole de Strasbourg, ancienne Ministre et ancienne Députée européenne.

Après-midi, nous avons participé à l'ENA, à un débat sur "Le Moteur Franco-Allemand au coeur de la future Europe"

Un échange de près de deux heures entre Michel Sapin, Ministre de l'économie et des finances et Wolfgang Schäuble, Ministre fédéral allemand des finances, et la salle, sous la présidence de Jean-Marie Cavada.

Dans ce vaste débat, nous avons relevé certains points:

Les deux ministres, de bords politique opposés, disent travailler énormément ensemble (Ils ont même publiés un livre en commun "Jamais sans l'Europe! / Anders Gemeinsam!") et ont affiché leur accord notamment sur deux points:

Les 4 libertés suivantes sont le fondement indiscociable de l'Union européenne: Libre circulation des marchandises, des services, des capitaux et des personnes.

2017, année électorale en Allemagne comme en France, ne doit pas être une année blanche pour le projet européen.

V.S. insiste toutefois: "Tant que nous n'avons pas de politique économique commune nous devons suivre le réglement existant." (Il s'agit de la règle du 3%)

Sur la question de l'harmonisation vers un pourcentage commun du PIB consacré à la protection sociale, M.S. voudrait avancer vers une harmonisation sociale et fiscale dans les mois qui viennent. V.S. lui rétorque qu'en Allemagne on est entrain d'adopter un délai de cinq ans pour qu'un travailleur venu de l'extérieur puisse bénéficier du système social, afin d'éviter le "tourismme social".

Concernant le chômage des jeunes dont le différentiel entre France et Allemagne est grand, V.S. regrette que les jeunes français ne veuillent pas aller travailler en Allemagne pour des raisons linguistiques. "Les jeunes doivent être mobiles."

Concernant les migrants, V.S. juge que l'Union doit plus aider l'Afrique et plus y investire. Mais il considère qu'il convient aussi de limiter l'accès des migrants économiques.

Concernant l'Union il considère qu'il faut que chacun garde sa diversité culturelle qui est un acquis pour réfléchir et avancer dans un enrichissement mutuel. Au sujet particulier des musulmans, il estime que ceux-ci doivent se poser la question "Comment être musulman en Europe?"

En marge de ces travaux, extrêmement enrichissants pour les adhérents qui ont ainsi accès à des responsables politiques de très haut niveau, et peuvent les questionner directement.

IMG 0285AnimRueUAStrasbourg2016ter

Les "Jeunes Européens" avaient organisé, le samedi après midi des animations en centre ville.

Les participants ont été reçus le vendredi soir à l'Hôtel de la Région Grand-Est, et le samedi soir à l'Hôtel de Ville de Strasbourg.

Les adhérents ont tenus leurs réunions statutaires le dimanche matin à l'Hôtel de la Région.

finalUAMEF2016

* Les comptes rendus des ateliers dont nous disposons sont içi:

** Nous n'avons pas voulu différer la parution de cet article, mais nous avons un problème technique en ce qui concerne l'orientation des photos. Nous prions les lecteurs de nous en excuser, essayons de corriger, et dans le cas d'une issue positive mettrons en ligne d'autres photos.

D'une manière générale, sauf règle de copyrigt particulière figurant en tête ou en pied d'un article, vous êtes libre de partager – de copier, distribuer et transmettre les fichiers publiés sur ce site  sous les conditions suivantes de paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur original de la manière indiquée par l’auteur de l’œuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (mais pas d’une manière qui suggérerait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre). Pas de modification - Vous n'avez pas le droit de modifier, de transformer ou d'adapter les fichiers publiés sur ce site.

Login Form