Text Size

Chercher un article par mot clé

Fiches des ONG répertoriées

ONG - fiche - Institut Pasteur

Institut Pasteur

 

 

 

 

 

Adresse du site de l'organisme:

www.pasteur.fr

Objet de l'institut:

Pour mener à bien ses missions, l'Institut Pasteur s'est fixé quatre priorités:

  • Lutter contre les menaces de pandémies émergentes mondiales

  • Mettre au point de nouveaux vaccins contre le cancer et le sida

  • Développer des stratégies thérapeutiques innovantes face aux troubles neurologiques

  • Etre solidaire des pays en voie de développement en menant des recherches ambitieuses sur les maladies qui les touchent

Organismes de contôle activés connus:

Commissaire aux comptes

NoulogoComCharte

 

 

 

Dernier comptes examinés: 2015

Ressources totales de l'exercice: 299.000.000 € contre 271.600.000 € (réf. 100 %) en progression de 10 %

Emplois totaux de l'exercice: 266.000.000 € contre 265.500.000 €

Frais de fonctionnements : 38.000.000 € contre 34.500.000 € soit 13% des ressources totales (stable)

Collecte globale de fonds: 212.500.000 € contre 182.800.000 € (réf. 100 %)

Dont auprès des particuliers: 105.800.000 € contre 83.500.000 € (en progression de 27 %) soit 50 % de la collecte globale (46 % l'an passé)

Coût de la collecte: 8.900.000 € contre 8.400.000 € soit 4 % de la collecte globale (5 % l'an passé)

Affecté aux missions sociales: 219.000.000 € contre 213.600.000 € soit 103 % de la collecte globale (117% l'an passé)

 

Comptes de 2014

Ressources totales de l'exercice: 271.600.000 € contre 258.100.000 € (réf. 100%) en progression de 5%

Emplois totaux de l'exercice: 265.500.000 € contre 235.300.000 €

Frais de fonctionnements : 34.500.000 € contre 28.800.000 € soit 13% des ressources totales (11% l'an passé)

Collecte globale de fonds: 182.800.000 € contre 172.600.000 € (réf. 100%)

Dont auprès des particuliers: 83.500.000 € contre 68.200.000 € (en progression de 22%) soit 46% de la collecte globale (26% l'an passé)

Coût de la collecte: 8.400.000 € contre 7.700.000 € soit 5% de la collecte globale (stable)

Affecté aux missions sociales: 213.600.000 € contre 198.800.000 € soit 117% de la collecte globale (115% l'an passé)

 

Analyse des évolutions 2015 2014 2013 2012 2011
Frais de fonctionnements

13%

13%

11% 10% 11%
Coût de la collecte 4% 5% 5% 4% 4%
Affecté aux missions sociales 103% 117% 115% 114% 115%

Nos observations:

Malgré une hausse significative de la collecte les sommes allouées à l'action sociale ont évolué moins rapidement.

Articles de presse:

Notre article du 23 mai 2013

Les radios l'ont fait savoir : l'Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) dans le cadre de sa mission légale, a contrôlé l'Institut Pasteur. Or le compte rendu de cette mission met en cause la gestion de l'institut et la qualité des informations qu'il communique notamment à ses donateurs.

L'Institut Pasteur figure dans notre inventaire permanent des ONG qui perçoivent des dons, ainsi que dans nos différents tableaux comparatifs. Nous nous sommes donc penchés sur la question.

Le rapport de l'IGAS

Le contrôle porte sur l'utilisation par l'Institut des ressources issues de la collecte auprès du public et des subventions. Il ne s'agit pas d'un rapport sur les activités de recherche elles mêmes.

Ce rapport* qui représente, avec ses annexes près de 290 pages, est très fouillé et très technique. Il a fait l'objet d'un débat contradictoire. L'IGAS publie également la réponse de l'Institut et des ses commissaires aux comptes qui représente plus d'une centaine de pages.

Dans les grandes lignes il ressort trois constats :

Une dérive dans la gouvernance.

Tout d'abord il constate un dessaisissement du Conseil d'administration au profit de la direction générale, Mme Alice Dautry, notamment en matière de gestion financière, d'orientation relative à la valorisation de la recherche ou du pilotage du réseau international. Ce dessaisissement s'accompagne de modalités de gestion que l'inspection appelle à réviser, et d'une politique de placements financiers, porteuse de risques, qui devrait-être mieux maitrisée.

Dans les blogs**, on constate qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Un ancien directeur, Alain Guedon, abonde dans le sens du rapport. Il dénonce cette gestion centralisée qui aurait, dit-il, conduit au départ de 15 directeurs en quatre ans ! Il met également en cause une politique de recherche timorée.

A la tête d'un tel établissement qui gère plusieurs centaines de millions d'euros de budget et un patrimoine encore bien plus important, une telle mise en cause devrait probablement aboutir à l'examen du bien fondé du maintien à son poste de la directrice générale. Ce serait sans doute une alternative préférable à la réduction du montant des subventions.

Des procédures incompatibles en l'état avec la réglementation comptable

Ces procédures entrainent des défauts de traçabilité entre le don et la recherche, ainsi que la présentation de résultats artificiels.

Une communication qui manque de transparence

Que ce soit vis-à-vis des pourvoyeurs de subventions ou bien des donateurs.

L'impact de ce rapport sur les travaux de A.C.C.E.

Les chiffres

Les contrôleurs consacrent quatorze pages du rapport au « redressement » du compte emplois ressources qui sert de bases à nos travaux. En ce qui concerne l'année 2011, objet de nos dernières publications, les chiffres que nous avions publiés sont redressés comme suit :

Ressources totales de l'exercice: 233.700.000 € (réf. 100%) inchangé

Emplois totaux de l'exercice: 212.300.000 € inchangé

Frais de fonctionnements comparés: 34.900.000 € soit 15% des ressources totales, au lieu de 24.900.000 € soit 11%

Collecte globale de fonds: 170.700.000 € (réf. 100%), au lieu de 157.000.000 €

Dont auprès des particuliers: 73.800.000 € soit 43% de la collecte globale, au lieu de 60.100.000 € soit 38%

Coût de la collecte: 7.000.000 € soit 4% de la collecte globale inchangé

Affecté aux missions sociales: 180.400.000 € inchangé soit 106% de la collecte globale, au lieu de 115%.

Dans nos différents tableaux comparatifs, la position de l'Institut Pasteur n'évolue pas nécessairement. C'est le cas pour la « taille ». C'est aussi le cas pour « Le coût de la collecte » où l'Institut reste très bien placé.

Par contre d'autres classements évoluent : « L'indépendance aux subventions » augmente de 38% à 43%, ce qui reste néanmoins parmi les moins indépendants. En ce qui concerne « les frais de fonctionnement » l'Institut descend encore dans le classement puisqu'il passe de 11% à 15%. Enfin le « pourcentage consacré à l'action sociale » diminue de 115% à 106%, ce qui le laisse dans le peloton de tête.

Les conclusions que nous pouvons en tirer

Tout d'abord il convient de se féliciter des ces contrôles d'organismes tels l'IGAS ou la Cour des Comptes. Ils sont extrêmement fouillés et peuvent permettre de corriger des dérives au niveau des organismes qui sont de leur ressort. Ils ont de plus un avantage, ils permettent d'harmoniser les méthodes (entre les différentes ONG) dans des domaines comptables qui sont extrêmement complexes. Rôle que les Commissaires aux comptes ne peuvent pas jouer aussi facilement, compte tenu du faible nombre d'ONG que contrôle chacun.

Ensuite pour nous donateurs ? Dans le cas particulier, cela ne change pas sensiblement le positionnement de cet Institut. Nous pouvons continuer à donner si nous le souhaitons, sachant que la gouvernance comme l'information vont certainement être améliorées et surveillées.

Enfin par rapport à l'intérêt de nos classements ? Et bien il reste entier pour orienter certains choix d'une part (donner à des organismes qui ont peu de frais de fonctionnement et de collecte, ou qui sont très indépendants des subventions...), et d'autre part, pour vérifier les évolutions dans le temps des ces organismes. Et si les « gendarmes » font leur travail et que l'information dont nous disposons n'en est que plus fiable, nous ne pouvons que nous en féliciter.

Nos sources :*www.igas.gouv.fr/spip.php?article315 , **http://sante.lefigaro.fr consulté le 22 mai 205

 

D'une manière générale, sauf règle de copyrigt particulière figurant en tête ou en pied d'un article, vous êtes libre de partager – de copier, distribuer et transmettre les fichiers publiés sur ce site  sous les conditions suivantes de paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur original de la manière indiquée par l’auteur de l’œuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (mais pas d’une manière qui suggérerait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre). Pas de modification - Vous n'avez pas le droit de modifier, de transformer ou d'adapter les fichiers publiés sur ce site.

Login Form